• Affiche 1er mai emmaus


    votre commentaire
  • Associatifs

        

       60ans de l'appel de l'abbé Pierre,

    Lille, le 1er février 2014

     

    1ere Partie

     

    2eme Partie

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

     

          TEASER    

     

     

     

    Derniére vidéo de la série pour Asa-i-viata...

       Hora Lautaresca

             Images : Benjamin D. et Laurent L / Montage: Laurent L

     

     

     Affiche réalisée par Rémi

     

     

    Nigun Tantz

    Images : Benjamin D. et Laurent L. Montage: Laurent L

     

    Fun Der Khupe

    Images : Benjamin D. et Laurent L. Montage: Benjamin D.

     

     Affiche réalisée par Rémi

     Le Groupe Lillois


    n°9 (Supplément)

     

     

      ASA-I-VIATA continue mais change de visage, Notre ami, Rémi l'accordéoniste, s'en va vers d'autres horizons.. l'aventure peut être ?! vous pouvez toujours vous consoler sur son blog rempli de dessins graveleux originaux... ou dans son autre groupe de musique > Nanarchie (myspace / facebook

     


    votre commentaire
  •  

    Il est temps maintenant...

    lâchons-nous !

     

    Révoltons-nous !

     

    Libérons-nous de la prison à laquelle nous nous sommes enchainés nous-même...

    Brisons en mille morceaux toutes les conventions apprises, acquises.

    Brisons cette société pour adultes coincés, (exclusivement) tellement ennuyeuse, injuste et destructrice, ce truc nous rend tous malades, ça nous tue à petit feu, et par tout les moyens...

    notre monde est tellement sombre, si noir opaque, pourquoi il fait si noir ici ? Hein pourquoi ? ça ne contient plus la moindre miette d'espoir, on meurt de faim, on n'arrive plus à manger notre vie, c'est triste à crever !

    Nous sommes tous devenu malhonnêtes, on ment comme on respire, on se cache parce qu'on a peur du regard des autres, on s'enferme dans des cages parce qu'on sait pas comment être libre, nous sommes tous devenu des êtres  égoïstes et lâches. Nous ne nous battons plus, nous n'avons plus de force ni d'envie, le confort matériel à éteint notre flamme, notre foi...

    L'argent à corrompu l'idéal social et solidaire, nous ne sommes plus des êtres libres, nous ne savons plus ce que veut dire vivre ensemble, ou accepter la différence et pire nous crachons ignorant sur notre Histoire, sur les luttes de nos ainés, sacrifié pour rendre l'Homme libre...pour un idéal, j'ai honte... 

    Aujourd'hui nous acceptons lâchement de n'être qu'un numéro de client, qu'un consommateur, qu'une machine à fric en roue libre, un robot qui se laisse dicter ce qu'il doit faire, ou ne pas faire...nous sommes devenu des esclaves !  Nous fermons les yeux devant les défis, devant la vie, on refuse de voir l'essentiel, de s'épanouir, on se cache dérriere un masque, une armure...ce qui nous fait peur, nous effraie, nous le taisons, nous préférons rester ignorant de nos émotions, de nos sentiments, nous sommes devenu insensible.

    Oui c'est un monde d'adulte insensible et coincé, dans lequel nous vivons

    coincé entre des dogmes, des conventions et des concepts rigides, nous sommes devenu des êtres froids et immatures, robotiser par la vie, par le travail, et par la vitesse de notre société anormalement élevé !

    Tout le monde s'inquiète du temps qui passe, mais personne ne fait rien, on laisse défiler notre vie parce qu'on n'a pas le courage de s'assumer,  de s'affronter, on se laisse dériver jusqu'a la chute probable, emporté par le tsunami de la vitesse et de l'ignorance, en chemin on perd la vie... c'est un non sens, et ceci n'est pas la réalité. 

    Parce que non, la réalité, ce n'est pas cette machine productiviste et financière qui tue les gens aux quatre coins de la planéte, ceci est une réalité biaisait, un dogme, un mensonge vulgaire, une honte ! Nous ne sommes pas ça...nous ne sommes pas des codes barres, ni des pions sans têtes, non nous ne sommes pas ce qu'on essaye de nous faire croire ! 

     

    Introduction: Article n°1.

     

     

    RETROUVONS NOTRE ÂME D'ENFANCE !

    et vivre simplement, tout simplement...

     

    Continuons à subir et à se taire, suivons bêtement le troupeau de gens déprimés, paumés, et suicidaires, soyons convaincu que cette société productiviste et inhumaine est la seule possible, qu'on ne puisse rien faire d'autre que d'attendre un miracle et que de toute façon tout seul, on peut pas faire grand chose pour changer la donne... changer de système ?! n'y pensons même pas, acceptons la fatalité...c'est tragique mais c'est comme ça, c'est ça ? on reste lâche ??? Quoi faire alors pour être heureux ...trouver de l'espoir?

    Ou alors, on peut se rév olter, retrouver nos forces, nos âmes, nos espoirs, récupèrons chacun notre vie, et tous ensemble on pourra alors imaginer une autre société, un autre avenir ...qu'on remette enfin de la couleur partout, qu'on se remette à rire et à pleurer devant tout le monde, achevons cette société de la haine et de l'indifférence général, réveillons ce putain d'enfant qui dort en nous...faisons le aussi et surtout pour les enfants du futur, les notres, et ceux d'aujourd'hui, cessons de ne penser qu'à nos petites personnes, c'est ennuyeux et ininterressant.

    Essayons de voir plus loin, plus haut, retrouvons nos rêves, oui on a besoin de rêver, de se lâcher, de redevenir curieux et de ne plus avoir honte de ce que l'on est, ou devrait être. Voulons-nous vivre heureux ??  nous devons alors briser les chaînes de l'esclavagisme moderne, pour pouvoir enfin rédéfinir notre avenir ...voila ce qu'on devrait faire, être soi même, libre

     

    C'est nous la révolution !!!

     

    Moi, j'ai décidé de ne plus être lâche et de participer comme je peux, à cette révolution des esprits...

    Une révolution qui se prépare lentement mais surement,dans les réseaux souterrains du pays,

    ce monde change...

    Les puissants lévent les armes, ils rentrent aujourd'hui en guerre contre nous, le peuple français et les peuples de tous les pays du monde ... il rentre en guerre pour plus d'argents, plus de bénéfices, sournoisement, mais avec efficacité, nous ne sommes à leurs yeux qu'un grand jeu de société, et la carte " Lavé les cerveaux " à déjà été utiliser, ils nous volent notre âme, notre libre-arbitre, et dans le mensonge régulier à la masse, à travers les médias, ils détournent leurs réelles intentions, bénéfices, économies, richesses, pillages, corruptions, la guerre a déjà commencé, et quoi qu'il arrive, nous n'y échapperrons pas, nous ne pouvons plus aujourd'hui faire semblant, se voiler la face, fuir la question, celle de savoir quel est notre camp? Collaborer avec l'ennemi ? ou Résistance contre l'oppression !?


    votre commentaire
  • ...vivre avec Tchernobyl

     j’y suis pour rien, si on ne vit pas dans le monde heureux des bisounours…

     

    Tchernobyl.jpg

     

    Je trouvais que la situation était particulière ce week end, pour parler de ce documentaire,

    « La vie contaminée, vivre avec Tchernobyl » de David Desramé et Dominique Maestrali.

    Qui comme son nom l’indique, parle de centrale nucléaire. ( Comme celle de Fukushima au Japon ou plus proche Gravelines)

    Mais principalement, et c’est pour ça que j’en parle, de l’après-catastrophe d’une centrale nucléaire, sur le long terme. ( ou éventuellement, un risque de catastrophe éventuel, je dis bien, éventuel « du genre ça pourrait se reproduire n’importe quand, n’importe où, mais pas en France bien sur !!)

    Le dvd est sorti en 2000, soit 14 ans, plus tard, filmé clandestinement.

     

    " La Biélorussie, ex-république soviétique, est un petit état coincé entre la Pologne, la Russie et l’Ukraine ; elle est le territoire le plus touché par l’explosion, en avril 1986, du réacteur nucléaire de Tchernobyl (Ukraine).

    Vingt ans après la catastrophe, cette enquête, tournée clandestinement, montre ses conséquences pour les populations des zones contaminées.

    Etres humains, faune et flore, eaux et sols… Tout et tous sont touchés par cet empoisonnement insidieux dont de nouveaux effets sont régulièrement découverts."

     

    Ce documentaire évoque donc les bouleversements qu’engendre une telle catastrophe dans la vie humaine, et des conséquences. De sa terre natale à quitter, ses racines, en passant par la santé, la nourriture, ou par les chamboulements sociaux, environnementaux et économiques, et enfin par le désespoir qui en découle.

     

    Le portrait fait, de tous ces gens interviewés, tous ces gens oubliés de nos mémoires, ont de l’impact. En vérité ils ne sont pas très différents de nous, ils ont beau être biélorusses ou russes, il n’en reste pas moins des gens normaux, qui cultivent la terre pour manger, qui aiment leurs maisons et leurs campagnes natales, qui se rassemblent pour faire la fête, "rassemblaient", je devrais dire, parce que rien n’est plus comme avant pour eux.

    En regardant le doc, j’essayais de me mettre à leurs places, comme si ça m’arrivait à moi, comme si du jour au lendemain, on me retirait tout, sans que je puisse me défendre... on pourrait tous être eux, c'est vrai ! sans penser fatalisme mais en parlant réel, concret, au cas où, on n’y pense jamais à la centrale de Gravelines, ou une autre ailleurs, pas loin, moi je me lève tout les matins et je ne pense jamais à elles, personne ne pense à elles !

    On va me dire, ça n’explose pas tous les jours. Je suis d’accord ! mais géographiquement l’étendue de la perte humaine est quand même démesuré… C’est d’ailleurs et principalement pour ça que j’en parle, parce qu’on n’en parle jamais, ou très peu, d’où l’intérêt de voir ce genre de documentaire, ça fout le moral à zéro c’est certain, mais c’est bien une réalité qui existe, ou pourrait éventuellement exister. Et c'est bien d'en être conscient.

     

    Je ne suis pas militant Greenpeace, ni d’un parti écolo, je suis juste jeune et obligé de vivre sous un tas d’épées de Damoclès, alors qu'au fond j’ai rien demandé ! ( Le nucléaire en fait partie, en toile de fond.) Ceci est un avis personnel.

     

     

    Laurent

     

     

    Si le sujet vous interresse, lire ce complément journalistique du diplo


    votre commentaire
  • Montage du spectacle de la Cie Caravane...

    "Sur le chemin de BABA YAGA, Petite mère sauvage"

    en collaboration avec

    En attendant le film,

    vous pouvez toujours decouvrir l'Histoire de Vassilissa,

    ainsi que les créations réalisées en paralléle du spectacle...

    ICI >>


    votre commentaire
  •  


    votre commentaire
  • Super Nono

    dans sa Vie...

     

    Il aurait pu être n'importe quoi...

    Il aurait pu être n'importe qui...

    Oui, il aurait pu être...

     

    ...Un Jour Sur Vos Ecrans !


    votre commentaire
  • recto

     

    Illustration: Ben  /// Graphisme et Mise en page: Laurent


    votre commentaire
  •  

    Atelier 30


    votre commentaire