• Malaise Ephemere

    12 Janvier 2009

     

    L’âme déchirée, la tête en perdition, partition à peine voilée, d’une lumière qui fuit par temps trop gris.

    Et le gris prend obsession, la jouissance de la vie se cache, me cache des couleurs.

    La peur me prend pour je ne sais trop quelle raison, pire l’angoisse…

    Sensation de faiblesse d’un être non infaillible, ce n’est pas de la paresse, c’est de la peur. N’ai-je pourtant pas compris ce qu’est la peur !?

    Mais pourquoi alors, suis-je aussi vulnérable ?

    Le changement !?

    Perte d'un repère, nostalgie d’une ville qui m’a beaucoup apporté ? où la peur des responsabilités ( dans un monde irresponsable ) ?

    Quoi qu’il en soit, je sais que le malaise est éphémère, mais qu’il est bien là.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :