• Kdavrexquis

     

     

    C'est quoi ce truc ? 


    Kdavrexquis

     

     

    Le Kdavrexquis, c'était un collectif de "gens qui s'ennuyaient" y avait JamesBenRomainRémi et moi...

    ça commencait par ça :

    "C’est début 2008 que le collectif kdavresquis vit le jour. Une bande de copains décide d’associer leur immense talent, et de le mettre généreusement au service de tous. Leurs multiples compétences et leur motivation sans limite feront de ce collectif l’un des plus prometteur et des plus productif de ce siècle. Le collectif se diversifie dans des domaines aussi variés que l’illustration, la bd, le graphisme, la peinture, la communication visuelle, l’audiovisuelle... tout en étant très ouvert à d’autres idées." .

    Kdavrexquis

     

    Le principe du collectif était d'utiliser par forme du cadavre-exquis nos capacités respectives à travers chaque domaine de l'art, pour obtenir un resultat simple et original.

    Mais on ne peux pas presser une chose si elle n'est pas prête... parfois tout ne marche pas comme prévu, et chacun reprend sa route...

     


     

    Fresques

    Teaser 1ere fresque


     

     

     

    1ere fresque

     


     


     

     

     

     

     Sur une feuille de papier, se passer de main en main, la phrase précedente à la notre...


     

     Pendant ce temps là, la mangouste...  

    La seine passe par paris
    Et c'est pour ça que l'on va changer de sujet
    loin de moi l'idée de vous importuner,
    je ne voulais pas vous mettre mal à l'aise,
    mais vous me rappelez quelqu'un où quelque chose,
    oui c'est vrai, on dit que je ressemble à pascal sevran
    mais en moins grand, et aujourd'hui je suis triste pour
    le rechauffement de la terre.
    Cela nous insuporte, mais bon
    ça gaze quand même.
    Tant que ça pête pas, je pense
    que l'odeur nauséabonde ne sera pas
    sans soucis d'amertume. Le fait est
    de ne pas savoir combien d'espece de souris se balade
    pendant ce temps là, un skieur faisait ses expériences
    de greffe de mangouste
    mangouste toujours !!
    plus par paresse que
    l'inhibition d'un neurostransmetteur
    issus d'un téléscope.

     

     

     

    Fresque Trèfle

     
     

    Teaser 2eme fresque ( Film inachevé, fin du collectif )

     

     

     

    Indubitablement...

     

    Bonjour à tous, ceci s'est vraiment passé il y a
    pas si longtemps que ça d'ailleurs,
    je ne m'y suis pas interrompu pour autant.
    Par ailleurs, le meilleur est encore à venir
    et je pense que ça sera prometteur
    de voir tout ces gens différent se donner la main,
    et marcher avec nostalgie sur le trottoir,
    maleureusement ne s'ecrit pas ainsi
    Quoiqu'on pourrait s'y tromper.
    DE NOS JOURS ON EST PLUS SUR DE RIEN !!
    Toute cette violence que s'accapare les hommes
    conscientise toute vérité sur l'origine, et négligablement
    irrévocable en son sens hétéroclyte.
    Soit dit en passant
    « j'dis ça, j'dis rien tu m'connais! »
    La pollution terrestre à fait que le monde
    n'a plus aucun espoir de
    don d'organe.
    Mais pas de don d'organe
    juste de gros orgasme.

     

     

     

    Instant détente


     

     

     

    Instant détente 2: Petanque


     

    Le cadavre-exquis de son vrai nom

     

     

    Le Dictionnaire abrégé du surréalisme  donne du cadavre exquis la définition suivante : « jeu qui consiste à faire composer une phrase, ou un dessin, par plusieurs personnes sans qu'aucune d'elles puisse tenir compte de la collaboration ou des collaborations précédentes.»

    Ce jeu littéraire a été inventé à Paris, au 54 rue du Château, dans une maison où vivaient Marcel Duhamel, Jacques Prévert et Yves Tanguy. Le principe de ce jeu était que chacun des participants écrive à tour de rôle une partie d'une phrase, dans l'ordre sujet-verbe-complément, sans savoir ce que le précédent a écrit. La première phrase qui résulta et qui donna le nom à ce jeu fut « Le cadavre - exquis - boira - le vin - nouveau. »

    Il n'était au départ qu'une activité ludique, selon André Breton : « Bien que, par mesure de défense, parfois, cette activité ait été dite, par nous, "expérimentale", nous y cherchions avant tout le divertissement. Ce que nous avons pu y découvrir d'enrichissant sous le rapport de la connaissance n'est venu qu'ensuite. » (Médium n° 2, 1954)

     

     (source: wikipedia)

     

     


    Overdose ( bout de la fresque 2 )

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :